Démarche de Responsabilité Sociétale et Environnementale exigeante

Telle qu’elle est portée par les équipes d’Altus Coating la démarche dite « RSE » est d’abord exigeante pour l’entreprise.
C’est bien là le socle d’une responsabilité engagée par des individus formant un collectif au service de et avec ses parties prenantes.
L’humilité et la mesure de l’impact sont toujours présents, au coeur de chaque décision.
C’est l’action qui fait la trajectoire et la juxtaposition des actions qui fait la démarche.
Celle-ci est à la mesure et à l’échelle d’Altus Coating mais réelle et sérieuse dans son écosystème.

Prendre en compte la corrélation de toutes les décisions

A chaque instant, un choix opéré influe sur une autre décision, motive une autre posture, renforce ou impacte.  Chacun des actes de gestion, d’investissement, de développement n’est pas neutre et nécessite une prise en compte globale et à chaque instant. Prendre de la hauteur, décaler sa posture, anticiper sont les piliers d’une bonne démarche RSE.
Ainsi, choisir par exemple de doter les collaborateurs nécessitant une voiture de véhicules hybrides ou électriques est à la fois certes une décision influant sur la consommation d’énergie et donc l’environnement (l’un de nos deux axes structurants) mais aussi une décision favorisant leur sécurité et leur confort (l’autre de nos deux axes structurants) car ces véhicules sont les mieux disants en la matière.

L’exemple récent qui a consisté à investir dans la recherche d’un composant anti-microbien illustre également le souhait de contribuer à diminuer la part des COV très largement utilisés dans les gels hydroalcooliques dont la consommation a littéralement explosé ces derniers mois.

Et le choix de préférer – à qualité et compétences égales – des solutions locales même si elles ne sont pas les mieux-disantes permet également de fcontribuer au « bien vivre » dans son territoire.

L’alchimie du polymère et du matériau

Le créateur de vernis UV,  laques UV et teintes : les solutions techniques, spécifiques, esthétiques, éthiques  pour habiller la matière